Les tendances de l’emballage alimentaire pour 2022

La vision d’Intersac

Le monde de l’emballage n’est pas immobile. Au contraire, plusieurs tendances sont à la base d’un élan d’innovation sans précédent mais aussi d’une recherche d’alternatives à ce qui a été la solution habituelle pendant des années. Nous les résumons par 8 tendances en matière d’emballage alimentaire pour 2022.

Dans notre Studio Intersac, nous travaillons régulièrement sur de nouveaux projets d’emballage, mais nous réfléchissons aussi à ce qui se passe chez les clients et les consommateurs. Nous gardons un œil sur ce qui se passe dans les supermarchés, les restaurants, les traiteurs, les grossistes, les marchés de produits frais, les magasins et les fêtes industrielles. Nous complétons ces informations par les connaissances de nos fournisseurs, de nos partenaires de données et de nos contacts scientifiques. C’est ainsi que nous avons dégagé 8 tendances en matière d’emballage alimentaire, que nous résumons pour vous avec les lettres du nom de notre entreprise.

Interactivity

Les emballages interactifs renforcent le ‘storytelling’, augmentent la facilité d’utilisation ou créent une connexion numérique entre le fournisseur et l’utilisateur final via l’emballage.

Les codes QR et les codes uniques peuvent facilement être imprimés sur les emballages en papier et carton

L’emballage fait de plus en plus partie du mix de communication. L’extension de l’image de la marque à l’emballage est une première étape logique. Mais l’utilisation de codes QR ou de codes uniques ouvre les portes à encore plus de possibilités de marketing. Surtout dans un monde où la vente à emporter et la livraison à domicile sont extrêmement importantes, l’emballage peut prendre en charge une partie de l’information fournie par le vendeur classique.

La numérisation des codes QR permet de fournir des informations supplémentaires sur le produit, pour lesquelles la surface imprimable de l’emballage est trop petite. Recettes, campagnes, informations sur les origines ou les nouveaux produits sont ainsi facilement accessibles. Grâce au développement d’une application de « réalité augmentée » connectée, vous pouvez partager des textes, des images, des vidéos, des animations et même des jeux interactifs.

Les puces RFID entraînent une autre interaction possible avec l’emballage. Elles peuvent éliminer, par exemple, le besoin de codes-barres et de scannage à la caisse. Mais aussi qu’un signal apparaisse lorsque la date de péremption est dépassée ou lorsque le produit dans votre réfrigérateur est épuisé. Le coût est encore élevé mais d’autres secteurs ont déjà fait de grands progrès avec cette technologie.

Consultez ici les 8 étapes pour un processus d'emballage réussi.

Naturally green

Les emballages deviennent plus écologiques en ce qui concerne les matériaux utilisés et leur apparence, mais aussi par la transparence sur le processus de production et la recyclabilité.

De nouvelles solutions qui vont au delas du produit final

L’urbanisation croissante exerce une forte pression sur la qualité de vie dans les villes. L’appel à réduire l’importance du « profit » au bénéfice de « personnes » et de la « planète » se fait de plus en plus entendre. Après la nourriture elle-même, la question est maintenant de savoir ce qu’il en est de nos emballages. De nouveaux matériaux arrivent sur le marché, mais la façon dont nous traitons les déchets d’emballage est également remise en question. L’Europe voit clairement un modèle circulaire dans la manière dont nous traitons les emballages.

L’accent est mis sur le maintien du matériau dans la chaîne, autant que possible en tant que matière première réutilisable. Le plan d’action pour l’économie circulaire (PAEC) a été lancé comme l’un des éléments constitutifs du Green Deal européen. Dans la foulée, l’accent sera clairement mis sur la recyclabilité. Les fibres de papier et de carton peuvent, après tout, être recyclées 7 à 11 fois. En réalité, les fibres compostables à domicile ne se compostent pas très rapidement et créent des déchets supplémentaires.

La durabilité de l’ensemble de la chaîne sera de plus en plus considérée en termes de transport et de production. Après tout, pendant longtemps, l’emballage n’a été considéré que comme un coût, mais aidé par les coûts de transport élevés, la production locale augmente car cette proximité est favorable aux émissions de CO2 et permet un meilleur contrôle des matériaux durables utilisés. Les nombreux avantages de la chaîne courte sont clairs.

Ne devrions-nous pas opter pour une économie locale d'emballage circulaire ? Lisez la réponse ici.

Totally protected

Les emballages totalement protégés contribuent à la lutte contre le virus et à la qualité, car nous voulons prendre le meilleur soin de nous-mêmes dans tous les aspects de la consommation alimentaire.

Le sac Secur’Eat

La pandémie a mis l’accent sur la nécessité d’éviter les contacts à risque. Les gens ne veulent plus que leur nourriture soit touchée par quelqu’un d’autre. Il en résulte une demande accrue d’emballages plus fermés – ou refermables. On attend également des fournisseurs qu’ils assument leur responsabilité et qu’ils donnent un aperçu des conditions dans lesquelles les aliments sont emballés ainsi que de la manière dont la production et le stockage sont organisés.

La qualité ne peut être considérée séparément de la sécurité de ce que nous mangeons et de la façon dont il a été emballé. De plus en plus, le lien entre la sécurité et la garantie de la fraîcheur ou de la durée de conservation des aliments sera un élément à prendre en compte dans la conception des emballages alimentaires. Par exemple, les emballages fabriqués dans de nouveaux matériaux doivent relever le défi d’être aussi bien fermés ou aussi étanches que les emballages existants.

L’auto-emballage des aliments sur le lieu de vente pourrait évoluer vers un emballage plus centralisé en raison de cette tendance. Selon le produit, cela peut se faire dans un environnement industriel, dans une unité centrale de préparation ou par le personnel en magasin. Les avantages d’une protection accrue sera mise en balance avec les coûts liés à la modification de la façon dont l’emballage est réalisé. La mécanisation peut réduire les coûts et aura son impact sur le type d’emballage requis.

L'emballage mérite plus d'attention dans le domaine de la vente à emporter et de la livraison. Découvrez pourquoi ici.

E-commerce proof

L’évolution des commandes en ligne exige de nouveaux emballages, la numérisation crée des exigences différentes et les flux logistiques changeants nécessitent des solutions d’emballage adaptées.

La livraison à domicile reste importante en 2022

La quantité de nourriture commandée en ligne ne fait qu’augmenter. Outre d’éventuelles nouvelles fermetures, l’augmentation du nombre de jours de travail à domicile se traduit par un plus grand nombre de commandes passées par Internet pour livraison ou enlèvement. Au bureau également, le nombre de livraisons de repas commandés augmente, au détriment des solutions de « restauration interne » qui souffrent du manque de personnel présent. L’importance de trouver un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée est un facteur supplémentaire de ce ‘boost’ en ligne.

La gamme des produits commandables augmente et se diversifie. L’emballage évoluera pour garantir que chaque client reçoive ses aliments dans les bonnes conditions. La facilité d’utilisation et la possibilité d’emporter des aliments chez soi pour les consommer plus tard sont les deux autres éléments à prendre en compte. Pour commander rapidement et décider facilement du moment où l’on va manger ou boire, il faut de nouvelles fonctionnalités pour les emballages alimentaires.

Avec l’augmentation du commerce électronique des aliments et des boissons, le désir de maintenir le lien avec le client final à travers l’emballage augmente également. En d’autres termes, la numérisation est encore encouragée par toutes sortes d’emballages connectés. L’emballage est donc un élément important du mix de communication dans le commerce électronique.

Découvrez pourquoi les prix du papier et du carton continuent d'augmenter.

Rethink plastics

Le fait de repenser le plastique dans la manière dont nous le manipulons, dont nous l’éliminons et les alternatives disponibles pour le remplacer, conduit à l’innovation en matière d’emballage.

Remplacer la fenêtre en plastic par du papier transparent rend le sac 100% recyclable

Les consommateurs réclament de plus en plus d’actions pour retrouver moins de plastique et moins d’emballages dans nos océans et à ce que l’on s’intéresse davantage à la manière dont le secteur traite ces questions. D’ici 2030, tous les emballages devront être réutilisables ou recyclables de manière économiquement viable. Il s’agit de l’objectif concret tel que formulé dans le PAEC. Cela signifie utiliser moins d’emballages, mais aussi réfléchir à leur conception afin de les réutiliser ou de les recycler plus facilement.

Pour les plastiques, il existe des directives claires sur la réduction des microplastiques. Certains plastiques, comme le PET, sont faciles à recycler car ils sont constitués d’un mono-matériau, c’est-à-dire d’un seul type de plastique. Le législateur stimulera ce type d’emballage et encouragera également son tri et son recyclage. En collaboration avec l’ensemble de la chaîne de valeur, l’Alliance pour les Plastiques Circulaires veut stimuler l’utilisation du plastique recyclé au sein de l’Union européenne.

Il existe des alternatives au plastique. Cependant, la transparence et le prix sont encore souvent les pierres d’achoppement. Les bioplastiques et le PLA font l’objet de nombreux essais. Actuellement, le papier et le carton sont les alternatives les plus importantes, car ils sont parfaitement recyclables et parce que les filières de recyclage ont déjà été mises en place par les autorités. Il faut s’attendre à ce que la transparence du papier augmente et remplace de plus en plus le plastique.

Et si l'emballage n'était plus considéré comme un coût et un déchet mais comme une ressource réutilisable et un outil de communication ? Découvrez les avantages ici. 

Socially adapted

L’isolement social ou les changements dans la composition de la famille influent sur le comportement alimentaire, mais aussi sur les attentes concernant l’expérience d’achat et les emballages requis.

Une portion individuelle dans un ravier en papier apte au four

Le télétravail peut créer un isolement qui sous-tend le changement de comportement alimentaire. L’évolution des structures familiales a également un impact sur la nature et la quantité des aliments que nous achetons. En bref, les nombreux changements dans notre société déterminent également la manière dont nos aliments doivent être emballés. Les ménages composés d’une seule personne souhaitent des emballages plus petits, tandis que les familles nombreuses aiment les grands emballages ou les emballages divisibles.

L’évolution de notre cadre de vie détermine également la facilité d’utilisation que nous souhaitons pour les aliments emballés. Il ne faut pas oublier l’expérience que doit procurer un produit bien emballé. L’isolement social augmente le désir d’une certaine expérience, tant lors de l’achat d’un produit que lors de la réception ou de l’ouverture de l’emballage.

Le type d’aliments que nous consommons est en constante évolution. Les phénomènes de mode mais aussi les grandes tendances alimentaires font que l’emballage doit évoluer en même temps que ce que le consommateur veut dans son assiette. Les emballages traditionnels ne répondent pas toujours aux attentes de la société actuelle. On voit déjà apparaître des emballages conçus en fonction de l’évolution de la société.

Découvrez ici un résumé des opportunités dans le domaine de l'emballage alimentaire.

Artisanally valued

L’artisanat apporte la confiance dans le savoir-faire et est souvent lié à la production locale en chaîne courte, tout comme l’emballage correspondant en termes de conception et de production.

La fierté et les avantages d’une production locale

En temps de crise, les gens ont besoin de confiance. Les gens veulent se rabattre sur ce qu’ils connaissent ou comprennent. L’artisanat traditionnel en est un exemple. Les connaissances de celui qui a fabriqué le produit donne cette confiance. L’histoire de la fabrication d’un objet confirme ce savoir-faire. Dans le monde de l’alimentation, la chaîne courte est l’expression de cet intérêt accru pour l’artisanat. L’emballage en fera donc de plus en plus partie.

Aujourd’hui, on se demande si cet emballage doit venir de si loin. La hausse des coûts de transport et la baisse de confiance alimentent la demande de transparence dans la production des emballages. Les conséquences économiques de la pandémie renforcent également les sentiments nationaux, rendant l’élément de « production locale » de plus en plus intéressant.

Les éléments artisanaux sont également attrayants dans la conception des emballages. On accorde plus d’attention aux matériaux utilisés, aux polices, aux couleurs et aux images qui soulignent le sentiment d’artisanat. Cette confiance, associée aux avantages écologiques de la production locale, est déjà adoptée avec succès par de nombreux clients.

Vous pouvez lire les conséquences de Covid-19 pour les emballages alimentaires ici.

Cooks supported

La cuisine domestique ou professionnelle doit être pratique mais aussi contribuer à l’expérience, en donnant aux ingrédients et aux produits finis un emballage optimal.

« Cukinary meets convenience »

Les gens cuisinent moins et achètent davantage de plats (semi-)préparés. L’emballage doit s’y adapter et des éléments tels que l’humidité et l’absence de graisse sont importants, mais aussi les possibilités de réchauffage, de congélation ou de conservation au réfrigérateur. Dans le cadre de la recherche de matériaux d’emballage alternatifs et du « passage » au papier et au carton, nous pouvons nous attendre à de nombreux développements dans ce type d’emballage.

Au niveau professionnel, la recherche de solutions aux problèmes de personnel, de prix plus élevés ou de mesures gouvernementales se traduit par une réduction du temps de préparation en cuisine. Il est nécessaire de faciliter l’utilisation des emballages et des conditionnements pour les innovations culinaires, surtout si cela permet également de réduire les déchets.

Avec l’essor des plats à emporter et des livraisons de repas, la gamme d’emballages s’est entre-temps encore élargie. On s’attend à ce que la demande reste élevée même après la crise sanitaire. L’importance de la cocréation et de la personnalisation est particulièrement élevée dans ce secteur. Chaque concept ou chaque niveau culinaire attend sa propre interprétation fonctionnelle et un design d’emballage correspondant.

Une étude montre que l'emballage est important pour la durabilité dans les services alimentaires. Cliquez ici pour plus de détails. 

En conclusion

Telles sont les tendances de l’emballage alimentaire pour 2022 selon Intersac. Vous vous demandez comment vous pouvez vous inspirer de ces tendances pour mener à bien votre projet d’emballage ? Faites-le nous savoir et nous vous aiderons avec beaucoup d’inspiration et de plaisir. Ou bien vous voulez en savoir plus sur le Studio Intersac ? C’est possible aussi !